samedi 31 décembre 2011

Bilan | 2011, année charnière

2012 frappant à nos portes, il est temps de rédiger un petit bilan de cette année écoulée, comme je l'avais fait pour 2010.

En ce sens, 2011 fut indéniablement une année charnière dans ma vie de collectionneur, puisqu'elle m'a permis de boucler un certain nombre de collections : les Trading Collection nouvelle génération, les Skill Card, les Banpresto Terebi Denwa, la quasi-totalité des séries Jumbo Carddass (ne m'en manque plus qu'une dans les CS Jumbo Carddass prismes), les Barcode DB... mais aussi et surtout, les Visual Adventure, mon rêve de vie de collectionneur depuis le milieu des années 90. Bref, considérant qu'il n'y a rien de plus beau que les VA, tout aurait pu s'arrêter là... Mais non. La passion des cartes est toujours là, la faim aussi, mais attention, sans jamais trahir deux principes fondamentaux : collectionner pour soi-même, et surtout collectionner qualitativement, sans tomber dans l'accumulation pure et simple.

A ce titre, les Miracle Battle Carddass furent une véritable déception, avec des cartes qui, à mes yeux, ne cessent de s'enfoncer dans la médiocrité visuelle au fil des parts : un trait grossier et des couleurs "airbrush" du plus mauvais effet. J'ai donc purement, simplement, et sans aucun regret, arrêté cette collection qui ne répondait plus du tout à mes attentes, et qui se permettait en plus de durcir le challenge du collectionneur en laissant la qualité aux toilettes. Merci mais non merci.

A l'inverse, je tire mon chapeau aux Dragon Ball Heroes, mon coup de coeur 2011, et assurément LES Carddass nouvelle génération par excellence. Ces Digital Card Game sont l'aboutissement de 5 années de travail, et autant de génération de Data Carddass. En un peu plus d'un an d'existence, plus de 560 cartes différentes (sans compter les cartes Avatars et variations "dorures" des promos), et une popularité toujours intacte, qui semble même aller en grandissant (les parts 9 et 10 semblent déjà planifiées par Bandai). Les raisons de ce succès ? La touche RPG apportée au jeu (avec la possibilité de faire monter son Avatar en niveau, et d'en sauvegarder les données), la grande qualité des visuels des cartes (un trait certes pas toujours bien maitrisé mais respectant bien plus Dragon Ball que celui des MBC, même chose pour la colorisation fidèle à l'animé), et surtout une interaction multi-support : on a vu dernièrement un personnage apparaître dans le jeu puis bénéficier d'un manga spécial, lui-même adapté en animation. Tellement magique que ça nous renverrait presque 20 ans en arrière, à l'époque où les Carddass étaient produites en parallèle au manga et à l'animé, et durant laquelle ces médias interagissaient entre eux. A tout cela, on pourrait rajouter les courtes séquences animées commandées par Bandai à Tôei Animation pour la sortie de chaque nouvelle part (suscitant l'intérêt du monde entier), et aussi le fait que le jeu (et donc les cartes) exploitent des personnages souvent délaissés, comme par exemple les sbires des grands méchants des films tels Slug et Bojack. On sent que chaque part est véritablement pensée par Bandai, et qu'ils ne se contentent pas d'injecter une orgie de personnages. Bref, je suis à fond dedans, curieux de voir jusqu'où elles iront, en espérant que le syndrome Data Carddass ne vienne pas tout gâcher.

2011 a aussi été l'occasion pour moi de me "lancer" dans deux autres collections : les PP Cards et les displays rectangulaires. Si je ne suis pas encore vraiment sûr de vouloir poursuivre la voie des PP, je continuerai dans celle des displays pour "embellir" ma collection.

Concernant le blog, je suis heureux de voir qu'il marche relativement bien, en France comme à l'étranger, en dépit du fait que j'ai abandonné la version anglaise en cours de route (trop de complication pour les articles). Merci pour votre fidélité ! Le compteur des 10 000 pages vues a été pulvérisés ce mois-ci, ce qui est un nouveau record. M'étant doté d'un iPhone récemment, j'ai activé la version mobile, et je pense changer le design général dans le courant de l'année qui vient. 

En bref, mes aspirations de collectionneur pour 2012 : finir enfin les Super Battle & Lamicards, trouver l'ultime Jumbo Carddass prisme qu'il me manque, combler au maximum les Dragon Ball Heroes tout en rattrapant mon retard, et réunir le plus possible de displays.

Ce serait déjà pas mal, non ? ;)

1 commentaire:

Tarak a dit…

Bonne année au meilleur blogueur DBZ :) Longue vie a ton superbe blog !